En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Rencontre avec Fanny Chiarello

Par AUDREY BUCHER, publié le jeudi 19 avril 2018 13:33 - Mis à jour le jeudi 19 avril 2018 13:50
Sans titre.png
Mardi 10 avril, nous, les élèves de 6ème D, avons eu l’occasion de rencontrer l’auteure Fanny Chiarello, dont nous lisons deux livres. Nous lui avons posé de nombreuses questions pour en savoir plus sur sa vie personnelle et sur le métier d’auteur.

1- Écrire un livre

Fanny Chiarello nous a expliqué que pour écrire un livre pour enfant il faut entre trois et neuf mois. Les livres pour adultes, il lui faut plus d’un an. Elle a écrit une quarantaine de livres mais n’en a publié que vingt. Cette auteure nous a aussi dit que parfois elle choisissait les titres de ses livres, mais souvent c’était son éditeur. Elle a déjà proposé des titres qui n’ont pas été choisis. C’est pareil pour l’illustration de la couverture, souvent c’est l’éditeur qui décide, même si ça ne lui convient pas.

Fanny Chiarello invente les histoires qu’elle raconte, mais elle aime bien s’inspirer de sa vie, de petits détails personnels.

2- Le métier d’auteur

Fanny Chiarello a écrit son premier livre pendant ses études (en classe de première), mais elle ne publie que depuis une vingtaine d’années. Écrire, c’est un besoin pour elle. Elle aime donc son métier. Le seul inconvénient est financier. En effet, elle ne sait pas combien elle va gagner lorsqu’elle écrit un livre. Elle gagne les droits d’auteur, c’est égale à 10 % d’un livre.

Cette auteure n’aime pas réaliser des séances de dédicaces car elle n’apprécie pas de « gribouiller » sur les beaux livres. Elle trouve aussi que c’est difficile d’écrire un message personnalisé alors qu’elle ne connaît pas les gens qu’elle rencontre. Elle a déjà reçu des lettres de lecteurs, mais c’était étrange. Par exemple, un lecteur voulait la protéger et lui avait donné son numéro de portable pour qu’elle l’appelle. Cet homme confondait Fanny Chiarello avec le personnage de son livre.

3- Vie personnelle

Fanny Chiarello nous a confié qu’elle ferait ce métier toute sa vie car les auteurs « écrivent jusqu’à leur mort ».

Elle signe ses livres de son vrai nom, et si elle avait choisi un pseudonyme, elle en aurait pris un plus simple car on écorche souvent son nom.

Fanny Chiarello a d’autres passions que l’écriture ; la musique, la photographie et la course à pied. Selon elle, on ne réfléchit pas de la même façon si on est en mouvement ou assis.

Elle écrit partout : dans la cuisine, dans les cafés, dans le train, dans son bureau où seul le chat a le droit d’entrer, à condition de ne pas faire de bêtises...

Ouest France s'est intéressé à notre projet.

Pièces jointes
Aucune pièce jointe